Témoignage de l’oral #6

” Petit témoignage de « vieille » 😉 :

Ce petit témoignage rapide car je sais qu’on se pose mille questions par rapport à notre âge…

Pour moi, ce changement d’orientation était une évidence. A 36 ans, enfin, je savais ce que je voulais faire professionnellement, comme si tous mes centres d’intérêt s’étaient incarnés dans ce métier.

Je m’étais préparée seule pour les écrits, avec un peu d’aide trouvée de-ci, de là sur internet et quelques cours de prépa achetés à une élève de Lille.

Pour les oraux, j’avais cette certitude, cette force de me dire que c’était CE métier-là qui est fait pour moi, qu’enfin j’ai trouvé ma voie.
Cela dit, un peu peur aussi qu’on me trouve un problème de déglutition ou d’élocution. Mais a priori tout va bien 😉

Cette différence aussi, celle d’être plus âgée, celle d’être dans une reconversion pro. Si vous êtes dans ce cas, dites-vous bien que c’est votre plus grande force : votre projet paraîtra souvent bien plus solide que celui de quelques personnes qui se sont dirigées au hasard vers ce métier (attention, je ne dis pas que ça concerne beaucoup de personnes, mais il y en a !). Votre parcours antérieur intéressera souvent le jury, qui apprécie d’avoir, parmi les futurs étudiants, des profils hétérogènes.

Quelques petits conseils pour finir :
Ne stressez pas trop, les personnes que vous aurez en face de vous sont bienveillantes et ne cherchent pas à vous piéger. Donc soyez vous-même.
Enfin, ne vous fiez pas à ce qu’on dit sur le Nord : même s’il est prévu une forte baisse de température ce week-end, il est tout à fait probable que dans le couloir des oraux, vous ayez beaucoup trop chaud. Donc pensez « oignon » : vous enlèverez quelques « épluchures » (de vêtements) si nécessaire.

Une bouteille d’eau, votre plus beau sourire, et dans votre tête, votre beau projet… On vous retrouve en septembre.”